Un des épisodes principaux de la vie d’un homme est certainement celui de son mariage. Si les rêves de belles robes blanches, de boucles anglaises, de quatuors à la mode et de décors enchanteurs fleuris à merveille caractérisent plutôt les filles et constituent une industrie sérieuse à part entière, l’homme prend tout aussi au sérieux cet évènement qui changera sa vie. C’est avec courage qu’il décide de construire son futur avec une compagne qui lui en donne la force. 

L’homme, qui à cet âge-là a déjà certainement quitté le domicile familial et a vécu quelques années en jeune adulte célibataire jouissant ainsi d’une sorte d’inconscience de l’enfance prolongée ; c’est-à-dire repoussant encore un peu la fatalité de devenir un adulte accompli, décide de devenir à son tour, un chef de famille.

Il a décidé d’élire celle qu’il juge la plus apte à l’accompagner pour le reste de ses jours. Pour ce faire, il a pris son courage à deux mains écouté son cœur mais également son cerveau, s’est agenouillé et a franchi le pas.

C’est un pas supplémentaire et décisif dans l’âge adulte, dans l’accomplissement et il va lui falloir du courage et du soutien.

En tant que meilleur ami, avant d’être le témoin du mariage, vous êtes celui qui sera le témoin de l’évolution et des tribulations de votre camarade au plus proche de lui. Votre rôle est donc tout sauf négligeable.

Si la tradition veut que vous organisiez un enterrement de vie de garçon, ce n’est pas anodin. Qui est de mieux désigné pour accompagner son meilleur ami dans cette épreuve, ce rite de passage et surtout, qui est le plus désigné pour offrir à son ami, un dernier sursaut d’insouciance ?

Si l’attention générale est concentrée sur le futur couple, votre rôle n’en est pas moins important et son déroulement crucial. 

C’est une tâche noble par son importance mais ingrate dans sa pratique. Le futur marié a tellement de choses à penser qu’il faudra vous estimer heureux s’il n’oublie pas de vous remercier. En ce qui concerne le reste de la bande, généralement pas grand monde ne se bouscule au portillon pour donner un coup de main. Par contre, quand il s’agit de profiter, il faut répondre aux exigences de tous.

Vous ne devez donc avoir aucune honte à demander de l’aide pour mener à bien ce dur travail de coulisses. Vous savez pertinemment que ni les échecs, les malentendus, les contretemps, les annulations ni même l’amateurisme ne vous sera pardonné. Le meilleur sera attendu de vous et vous savez également que vous n’aurez pas de seconde chance.