Ton meilleur ami va se marier et il t’a choisi pour être son témoin ? Mais être témoin ne signifie pas seulement apposer ta signature sur les documents de mariage. C’est beaucoup plus que cela. Et une chose à laquelle le marié tient c’est son enterrement de vie de garçon.
Et oui, c’est un honneur d’être témoin de son super pote pour son mariage, mais organiser son enterrement de vie de garçon peut être stressant. En effet, il faut tout de suite que tu oublies qu’enterrement de vie de garçon ne rime qu’avec soirée bière et striptease. Si tu connais bien ton ami, tu sauras si ce genre de chose le gène ou non. Bref… il faut être original dans ses choix.

Et justement, récemment, tu as entendu un de tes collègues parler de son enterrement de vie de garçon en Hongrie. Tu as envie de faire pareil aussi pour ton ami. Non seulement pour partir à la découverte mais aussi pour faire sortir le futur marié de sa zone de confort car un enterrement de vie de garçon sert à ça aussi.


Quand on parle de sortir de sa zone de confort, découvrir la gastronomie locale est un bon début. Gare à celui qui a l’estomac fragile ou l’autre qui fait trop de chichi. Ensuite, il faut que tu saches que si tu vas à Budapest et que tu n’es pas allé dans les Bains, qui font la réputation de la capitale, c’est comme si tu n’y a jamais mis les pieds. Vous pouvez ensuite prendre l’apéro sur les terrasses et profiter d’un beau couché de soleil. Après quelques verres, vous êtes prêt pour aller en soirée dans les boites de nuit qui promettent une ambiance aussi déjantée les unes que les autres.

Le lendemain, partir à la découverte de l’architecture unique de Budapest est une des activités à faire. N’oubliez pas de sortir du circuit touristique habituel pour vraiment découvrir cette ville magnifique ainsi que son histoire et ses vins…

Pour garder quelques souvenirs de ce weekend mémorable, n’oublie pas de prendre des photos bien humiliantes du futur marié. A ne jamais montrer à la future mariée bien évidemment…